QUESTIONS RÉPONSES EN VRAC

ob_14ad3e32a9aaf008433f0da52631d4f3_snap6922

QUESTIONS-RÉPONSES EN VRAC

 

LE PARCOURS

 

QUESTIONS:

« Bonjour. Je suis infirmier et je commence à préparer le concours mais je ne sais par quel bout le prendre. Déjà première question je voulais savoir si le fait de travailler en SSR est un frein au passage du concours et ensuite j’aimerais savoir par quoi commencer pour réviser.

Mon objectif c’est de le préparer pour le passer. Que je parle du SSR c’est surtout que forcément par rapport à un IDE urgentiste ou rea j’ai moindre de connaissances sur les drogues et les pathologies de l’urgence »

 

RÉPONSES:

Vous n’êtes pas la première personne à me poser la question. Votre seul frein c’est vous. L’important pour réussir ce concours n’est pas uniquement votre parcours professionnel mais ce que vous en avez fait.

Pendant votre exercice en SSR avez vous été confronté à des problématiques d’urgences ou de détresses vitales ? Les fausses routes, les arrêts cardio, la déshydratation.

Un infirmier des urgences ou réa ou sspi à l’avantage de rencontrer fréquemment ces situations en fonction bien sur de l’activité du service. Toutes les urgences et réa et SSPI n’ont pas le même taux d’activité.

Vous n’êtes pas un service d’urgence? ok. vous voulez être IADE?

Alors mettez toutes les chances de votre côté: si vous pouvez changez de service, si vous ne pouvez pas, formez vous avec des D.U du type urgence réa SSPI ou DU urgences, allez visiter les urgences SSPI, réa, faites des nuits de suppléances, fréquentez les IDE qui y travaillent, questionnez les, parlez à votre médecin de SSR votre projet, peut être connait -il des MAR, épluchez les sites internet que j’ai listé, consultez les bouquins de prise en charge dans ces services, apprenez les drogues du chariot d’urgence.

Vous n’êtes pas dans la situation idéale mais vous avez toutefois toutes les ressources à disposition pour atteindre votre but.

La sélection se fait surtout à l’oral, consulter mon site internet www.objectifconcoursiade.com

et comprenez ce qu’on attends vraiment de vous.

si vous voulez être IADE, vraiment, Rien ne vous arrêtera.

 

QUESTIONS:

« Chers collègues. Pensez-vous qu’il faille impérativement une expérience professionnelle en service de réanimation, urgence ou salle de réveil pour être admis au concours IADE? »

RÉPONSES:

Merci de votre intérêt et de votre question. Une expérience comme vous la décrivez est souhaitable mais pas obligatoire. Certains n’ont fait que du réveil ou de la réa ou des urgences voire uniquement de la chirurgie. Par contre ceux qui ont fait un de ces trois services partent avec un atout majeur, pour le concours et l’apprentissage, car les IADE sont des spécialistes de l’anesthésie réanimation.

Si vous souhaitez mettre un maximum de chance de votre côté, non seulement pour passer le concours mais également pour votre apprentissage des cours, de l’anesthesie, de la vie du bloc, de la pratique des MAR … Une expérience en sspi reanimation urgences est a envisagé.

QUESTIONS:

« J’aurai aimé travailler dans l’un d’eux mais les places sont chères… Actuellement en pneumologie. L’année du passage du concours j’aurai alors presque 3 ans d’expérience. Est ce suffisant? »

RÉPONSES:

Ce qui est important c’est le contenu de votre parcours, la richesse de votre expérience professionnelle. Si vous avez eu la chance de passer pendant votre formation en usic rea urgences c’est une bonne base. Si vous êtes dans un secteur hautement spécialisé en pneumologie c’est un atout. Votre initiation a la pneumologie et aux particularités de prise en charge également ( fibro ect). Essayer par tous les moyens d’avoir une expérience en rea ou urgences ou réveil: temps plein, suppléances, vacations. Si ce n’est pas possible vous pouvez aussi vous inscrire à différents D.U. afin d’étoffer vos connaissances. C’est très bien de réfléchir a tout cela bien avant le concours.

Pour passer le concours la limite c’est 2 ans d’expérience professionnelle.

 

LE FINANCEMENT

QUESTIONS:

« Aussi la question du financement se pose. Quelles sont les différentes méthodes pour obtenir un financement ? »

RÉPONSES:

Le plus simple est la promotion professionnelle, rapprochez vous du bureau de formation de votre établissement pour cela. Les autres méthodes consistent en des prêts, particuliers ou bancaires. le coût de la formation dépend de l’école. vous pouvez trouver ces informations auprès de l’école IADE de votre choix ( secrétariat ou site internet).

la promotion professionnelle est la plus avantageuse, vous gardez votre salaire de base, la formation est prise en charge par votre établissement, la contre partie est l’engagement à servir (5 ans en général).

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé, cet article vous aimerez aussi

Aides Concours IADE disponibles!

FAQ